Et si on supprimait les écrans des Smartphones ?

L’arrivée a grands pas du « tout avec mon Smartphone » va en faire un outil indispensable qu’on ne pourra plus jamais quitter sous peine de ne rien pouvoir faire. Il réunira toutes nos clés, tous nos moyens de paiement et sera certainement le moyen le plus sûr de nous identifier et de vérifier nos droits (Passeport, permis de conduire, accès à un site…).
Mais avoir avec soi en permanence un appareil de la taille et de la fragilité des Smartphones actuels est un inconvénient dans beaucoup de situations de la vie quotidienne. D’autant que les fonctions citées plus haut, fondée sur le stockage d’un minimum d’information, la capacité à nous identifier de façon certaine et à communiquer avec des systèmes tiers ne demandent pas d’écran. Or c’est bien l’écran qui fait la taille et la fragilité du Smartphone. C’est même lui qui consomme le plus d’énergie (autre point faible du Smartphone).
Finalement, un tout petit appareil avec un peu de mémoire, une carte SIM, une caméra ou un lecteur d’empreinte et la capacité de communiquer (Reconnaissance vocale, NFC, Bluetooth, Wifi…) serait largement suffisant à partir du moment ou des écrans sont disponibles un peu partout (bornes dans les magasins, écran dans les chambres d’hôtel, dans les avions, les trains, les voitures, sur les arrêts de bus, au bureau, à la maison ou bien-sûr une tablette personnelle qu’on emporte avec soi). La connexion au réseau, l’abonnement éventuel, les droits d’usage et la fonction téléphone sont dans liés à l’appareil (résistant, étanche et de la taille d’une montre), les écrans peuvent n’être que passifs.
A méditer pour une meilleure expérience client et rendez-vous dans quelques années…

The same article in English

A propos fducrot

Partner at Sopra Steria Consulting
Cet article, publié dans Smartphone, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Et si on supprimait les écrans des Smartphones ?

  1. Si tu ajoutes à ton gadget un projecteur vidéo, plus besoin d’ecran, et pourquoi pas un projecteur 3D qui permetrai une vision holographique?

  2. fducrot dit :

    C’est vrai. Mais reste toujours le problème énergétique. Le projecteur consomme encore trop d’énergie pour être miniaturisé et permettre une luminosité suffisante avec une batterie.
    L’hologramme est intéressant, mais il y a encore du chemin avant son usage élargi.

  3. mucheandso dit :

    Euh, je suis pas aussi pointue que vous et mon avis n’aura sans doute aucun intérêt mais dans votre projection il me semble qu’il manque le coté individualiste, intimiste et le besoin d’autonomie croissant de l’individu (développer par nos petit smartphone). Je veux tout, tout de suite et perso je me vois pas faire la queue a un abris bus pour pouvoir accéder enfin à un écran pour pouvoir regarder votre blog en toute intimité ( même s’il est vrai que nos smartphone ont tendance à nous désinibé et nous amène parfois à partager notre intimité avec de parfait inconnu bien souvent à notre insu).
    Voilà la petite réflexion qu’a fait naitre en moi votre article.

    • fducrot dit :

      Tous les avis ont un intérêt !
      Personne n’aura envie de faire la queue pour accéder enfin à un écran.
      L’idée est qu’il y aura de plus en plus d’écrans (passifs) dans notre environnement et que dans la plupart des situations nous n’aurons pas besoin de l’avoir avec nous en permanence ou au moins il n’aura pas à être forcément lié à notre Smartphone. La tablette pourra devenir l’écran qu’on transporte pour plus d’autonomie et d’intimité, mais plus vraisemblablement ce sont les lunettes connectées qui ont un avenir, celles qui permettent la réalité augmentée et qui peuvent simuler un écran, cette fois-ci totalement personnel. À partir d’un certain âge, tout le monde ou presque porte des lunettes, et en été, c’est même proche de 100% de la population avec les lunettes de soleil. L’apport en confort de la réalité augmentée nous mènera certainement à généraliser le port de lunettes (voire de lentilles) connectées. À ce moment là, plus besoin d’écran en dehors du partage avec d’autres personnes (et encore, le partage d’une même vision à plusieurs, chacun avec ses lunettes est techniquement accessible).
      N’oublions pas que les écrans sont chers, lourds, encombrants et beaucoup trop gourmands en énergie pour survivre dans les décennies à venir.
      Merci pour votre commentaire.
      Toutes ces réflexions ne sont que des idées et des orientations pour imaginer ce que va ou peut devenir notre quotidien dans les années qui viennent.

Répondre à fducrot Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s