Je réseaute, donc je suis !!

Quand le verbe réseauter est apparu dans le dictionnaire en 2010 et par analogie avec le fameux « Cogito, ergo sum » de Descartes, je me suis fait la réflexion que pour la génération Y et encore plus pour la suivante (la Z, les personnes nées après 1995), la notion « Je réseaute donc je suis » prenait tout son sens.

Cette tendance de l’utilisation à haute dose des réseaux sociaux est une lame de fond et qu’on le veuille ou non ils deviennent un élément essentiel de notre vie quotidienne. Jusque dans les entreprises qui se lancent dans le déploiement de RSE (Réseaux sociaux d’entreprise) pour donner une dimension collaborative à leurs activités. Autant pour en bénéficier que pour s’adapter aux comportement de leurs salariés de la génération Y de plus en plus nombreux dans les effectifs.
La rapidité de développement des réseaux sociaux et la puissance qu’ils prennent est impressionnante et pose encore la question aujourd’hui de leur pérennité. Est-ce un feu de paille ou une transformation profonde de notre société ? Chacun aura sa réponse selon qu’il en est partisan ou non.
Cependant, si l’on considère quelques principes ancestraux qui ont permis à notre société civilisée de se construire, on se rend compte que les réseaux sociaux d’aujourd’hui reposent sur les mêmes :
 
      – Les relations humaines qui sont le fondement même de notre vie sociale depuis toujours,
      – Le partage de la connaissance qui constitue la base de l’apprentissage et de la transmission du savoir,
      – La capacité d’expression qui va de la liberté d’exister à la force de l’influence sur les autres,
      – La richesse des échanges qui offre toute l’étendue et la diversité des choix,
      – Et la force du collaboratif qui donne la possibilité de mener à bien une entreprise commune impossible en solo.
 
Finalement tout cela n’est pas nouveau, ces principes ont même plusieurs millions d’années et ils nous ont permis de devenir ce que nous sommes et d’organiser notre vie en société. La nouveauté, et elle est de taille c’est qu’avec Internet tous ces principes sont maintenant mondiaux, instantanés et quasiment infinis. Ces nouvelles dimensions données à des principes fondateurs sont la raison de la force du phénomène et laissent à penser que cela n’est pas près de s’arrêter.

The same article in English

Publicités

A propos fducrot

Partner at Sopra Steria Consulting
Cet article, publié dans Réseau sociaux, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s